Chutes du Niagara - côté Canada - Janvier 2019
Toronto

Les Chutes du Niagara : ce que j’en pense

Situées à la frontière entre les Etats-Unis et le Canada, à 1h30 de Toronto, les chutes du Niagara sont admirées chaque année par des milliers de visiteurs.

Alimentées par la rivière Niagara, qui relie le lac Erié et le lac Ontario, elles forment un ensemble de 3 chutes :

    • Horseshoe Falls ou « fer à cheval »
    • American Falls ou « chutes américaines »
    • Bridal Veil Falls ou « le voile de la mariée »

Bien que ce soit les plus connues, les chutes du Niagara ne sont pas pour autant les plus hautes du monde, seulement 51 mètres (le point le plus haut).

Par contre, avec un débit de 2800 m3 par seconde, ce sont les plus puissantes d’Amérique du Nord.


American Falls - Chutes du Niagara


American Falls & Bridal Veil Falls (la petite chute à droite de l’image).


Horseshoe Falls - côté Canada - Chutes du Niagara

Horseshoe Falls – la plus grande des 3 chutes.


Sachez, qu’il est possible de faire des excursions en bateau au pied des chutes, généralement entre mai et novembre / décembre, tout dépend des conditions climatiques. Deux entreprises s’en occupent, une canadienne et une américaine.

Aussi, il est possible d’emprunter des tunnels qui ont été creusés dans la roche pour arriver au point d’observation, appelé Journey behind the Fall, situé juste à côté de Horseshoe Falls.

Dans les deux cas, un poncho est nécessaire pour ne pas finir trempé !

Si vous aimez prendre de la hauteur, il est possible de monter à l’observatoire situé à 236 mètres de hauteur dans la Skylon Tower pour profiter de la vue panoramique sur les chutes du Niagara.

Pour les amoureux des sensations fortes, depuis 2016, il est possible de faire une descente en tyrolienne. Attention c’est rapide, 670 mètres à 70 km/h le tout en 35 secondes environ !


Mon avis

J’ai un avis partagé sur cette matinée. D’un côté, j’ai bien aimé découvrir les Chutes du Niagara, et de l’autre, je m’attendais à mieux.

Pour être honnête avec vous, je trouve qu’on en entend beaucoup parler par rapport à ce que c’est.

Peut-être que mon avis aurait été différent si j’avais pu faire une excursion en bateau (malheureusement fermé pendant l’hiver) et s’il y avait eu du soleil.

La ville de Niagara Falls est très touristique (panneau publicitaire, fast food, attractions …), cela fait bizarre de voir tout ça, juste un côté d’un site naturel. Au final, je suis bien contente de ne pas avoir réservé de nuit sur place.

Buildings - Niagara Falls - Chutes du Niagara

Voici un aperçu des hôtels situés à proximité des chutes (je n’ai pas fait de photo de la ville en elle-même).


Malgré tout, les Chutes du Niagara offrent un spectacle incroyable. Nous y étions le matin et c’était agréable car il n’y avait pas grand monde, parfait pour immortaliser le tout en photo. Il faut dire aussi qu’en janvier, c’est la période creuse.


Horseshoe Falls givré en hiver - Chutes du Niagara

En hiver, les arbres à côté des chutes sont couverts de givre .


Après ces quelques heures passées sur place, on a passé la frontière américaine pour aller découvrir rapidement la ville de Buffalo.

D’ailleurs, dites-moi en commentaire, si un article sur les formalités de passage de la frontière américaine depuis le Canada vous intéresserez.


Si vous souhaitez aller aux Chutes du Niagara, profitez-en aussi pour découvrir Toronto par exemple. Sinon selon moi, cela ne mérite pas de faire autant de chemin exprès.

Aussi, je vous conseille d’y aller au printemps ou en été lorsque toutes les activités proposées sont ouvertes. Seulement, cela veut dire aussi qu’il y aura davantage de monde et qu’il faudra y aller le plus tôt possible pour éviter la foule.

Evidemment, le mieux est de constater soi-même pour se faire son propre avis.

Si vous avez déjà eu l’occasion d’y aller, n’hésitez pas à me dire en commentaire ce que vous en avez pensé, cela m’intéresse. Sinon, est-ce que vous aimeriez y aller un jour ?


Télécharge gratuitement ton TRAVEL PLANNER

pour organiser tes prochains voyages !

Adresse e-mail non valide
En cliquant, tu acceptes de recevoir le travel planner et la newsletter du blog avec les nouveautés.
Il y aura un lienpour te désinscrire en bas de chaque email.

2 Comments

  • Morgane

    Hello ! Je suis allée aux chutes il y a presque 4 ans lorsque j’étais en voyage linguistique à Toronto, justement. J’avais été super impressionnée par les chutes et j’ai adoré les observer ! Comme toi, je n’ai pas eu l’occasion de les approcher en bateau, une prochaine fois je l’espère 🙂
    Par contre c’est vrai que la ville de Niagara en elle-même est vraiment très spéciale à côté de cette merveille de la nature ! On dirait un mini Vegas qui n’a pas trop d’intérêts…

    • Laura

      Hello Morgane, merci pour ton commentaire.
      Cela me rassure de voir que je ne suis pas la seule à penser ça. Sacré contraste entre la ville d’un côté et les chutes de l’autre. C’est vrai qu’une excursion en bateau ça doit être sympa à faire, surtout avec du soleil ! Je te souhaite d’avoir un jour l’occasion de le faire 😉
      Tu étais restée combien de temps à Toronto pour ton séjour linguistique ? Tu as aimé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vel, id sed justo ipsum libero. odio risus lectus commodo