Canada,  Montréal

Où manger à Montréal ?

Si vous recherchez de bonnes adresses où bien manger à Montréal, voici celles que j’ai testées et approuvées pendant mon séjour !

Bagel St-Viateur

Cette entreprise familiale a été fondée en 1957 par Myer Lewkowicz. Connue à travers le monde, c’est une véritable institution à Montréal. D’ailleurs, chaque année plusieurs milliers de visiteurs viennent acheter et consommer les célèbres bagels dans l’une des 8 boulangeries, dont 4 cafés, que compte la ville.

La toute 1ère boulangerie se trouve dans le quartier de Mile-End et est ouverte 7 jours sur 7, 24h sur 24. Joe Morena, actuel propriétaire de Bagel St-Viateur depuis le décès du fondateur en 1994, a été embauché à l’âge de 15 ans.

On y retrouve plusieurs sortes de bagels et tous sont cuits dans des fours à bois :

    • Sésame
    • Pavot
    • Nature
    • « Tout garni » à base de sésame, pavot, d’ail et d’oignon
    • Blé entier
    • Romarin et sel de mer
    • Multigrain
    • Graines de lin
    • Cannelle et raisins

On a testé ceux aux pavots et aux sésame que l’on a agrémenté de saumon et de fromage (type philadelphia) c’était si bon ! Quant à ceux à la cannelle et aux raisins, on les a mangés tel quel.

Si vous aimez les bagels, c’est une adresse que je vous recommande, on s’est régalé !


St-Viateur Bagel – 263, rue St-Viateur Ouest. Montréal, QC, H2V 1Y1


 La Banquise

Comme évoqué dans l’article « Top 10 des activités à faire à Montréal en hiver », La Banquise est un lieu incontournable pour manger une bonne poutine, plat emblématique du pays.

On y retrouve plus de 30 sortes de poutines qu’il est possible de manger à toute heure du jour comme de la nuit, puisque c’est ouvert en permanence !

On a testé deux poutines différentes :

    • « La Taquise » composée de frites, fromage en grain ou « skouik skouik » (bruit que fait le fromage lorsqu’on le mâche), de sauce brune, guacamole, crème sure (sour cream) et tomates.
    • « La Mart » composée de frites, fromage en grain, sauce brune, saucisse hot-dog, bacon et champignons

A gauche, la poutine « La Taquise » à droite, « La Mart »


Les deux poutines sont assez différentes mais toutes les deux sont très bonnes !

Si j’ai un conseil à vous donner, c’est de faire attention aux proportions. Selon la taille choisie et votre appétit, il est tout à fait possible de partager une poutine à 2. Avant de commander, n’hésitez pas à regarder les tables voisines pour vous rendre compte des proportions ! 😅


L’Œufrier

Tout comme les New-Yorkais, les Montréalais adorent bruncher que ce soit en famille ou entre amis, le week-end et parfois même la semaine. Il y en a pour tous les goûts et les budgets.

Nous avons choisi de tester l’œufrier, celui situé rue Amherst, pas très loin du parc La Fontaine.

La carte est assez variée, les portions sont bien servies et les prix sont corrects. On retrouve notamment des omelettes, des gaufres, des œufs bénédictes ou encore des crêpes.

J’avais choisi le « P’tit gourmand » composé de 2 œufs, du bacon, de saucisses, d’une crêpe et de banane. Tout était très bon !


A gauche, « Le p’tit gourmand » à droite, « Béné Joe classique »


Petit conseil : le dimanche, prévoyez d’y aller un peu en avance pour éviter de faire la file d’attente.


Sushi Taiyo

Tout comme l’adresse précédente, nous avons testé ce restaurant japonais à volonté sur les recommandations de ma sœur !

Le choix est varié et la qualité est au rendez-vous. Le service est assez rapide puisque l’on peut à tout moment commander sur des tablettes disponibles directement à table !

Il faut compter 16,99$ CAD par personne soit 11,51€ (taux de change actuel) le midi du lundi au vendredi.

Le soir, du dimanche au jeudi, 25,99$ soit 17,62€ et le vendredi et samedi soir, 28,99$ soit 19,65€.


Où manger à Montréal ? - Sushis Taiyo

J’avoue que j’ai oublié de faire des photos quand j’y suis allée, mais on peut en trouver sur Instagram ou sur leur site internet 😅 – crédit photo Sushi Taiyo


A&W

Si vous souhaitez tester un fast-food au Canada je vous recommande A&W. Il s’agit de la 1ère chaîne de restaurant de hamburgers du pays.

Le 1er  a été ouvert en 1956 à Winnipeg dans la province de Manitoba. Aujourd’hui, l’enseigne compte 950 établissements à travers tout le pays.

Depuis quelques années, A&W s’est engagé à réduire son impact environnemental. Les frites sont servies dans des paniers en métal, les emballages de burgers sont compostables, la viande est garantie sans antibiotiques, sans hormones, ni stéroïdes et les pailles en plastique ont été supprimées !

J’ai eu l’occasion de tester 2 ou 3 fois pendant toute la durée du séjour. J’ai bien aimé le classique, le « teen burger » qui est composé de viande de bœuf, cheddar, bacon, laitue, oignon, tomate, cornichon et de la sauce « teen ».

Le burger « mozzarella – champignons » est tout aussi bon, par contre, il est en édition limitée. Celui-ci est composé de viande de bœuf, de mozzarella, de champignons, d’oignons grillés, avec sauce aïoli à la moutarde de dijon.

A&W propose aussi la fameuse « root beer », une boisson à base de sucre de canne et d’eau gazéifiée.

J’ai testé, mais entre nous, je trouve que ça ressemble au sirop Toplexil que je prenais lorsque j’étais malade quand j’étais petite, vous en preniez aussi ?

Si vous avez déjà testé la « root beer », dites-moi ce que vous en avez pensé !   😁



Je n’ai pas non plus de belles photos de chez A&W (honte à moi 😁) En voici donc 2 que j’ai trouvé sur leur page Facebook. Crédit photo – A&W Canada


Avez-vous déjà testé la poutine ou d’autres spécialités canadiennes ? N’hésitez pas à partager à votre tour en commentaire vos bonnes adresses ! 😋

Télécharge gratuitement ton TRAVEL PLANNER

pour organiser tes prochains voyages !

Adresse e-mail non valide
En cliquant, tu acceptes de recevoir le travel planner et la newsletter du blog avec les nouveautés.
Il y aura un lienpour te désinscrire en bas de chaque email.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ut ipsum Aliquam eget dolor. ut tempus eleifend facilisis efficitur. consectetur