Tyrolienne Limite Zero, unique tyrolienne transfrontalière au monde
Espagne,  Portugal

J’ai testé l’unique tyrolienne transfrontalière au monde

Alcoutim, petite ville située en Algarve à une quarantaine de kilomètres de la côte, fait face au petit village espagnol Sanlucar de Guadiana. Ces deux municipalités, uniquement séparées par le fleuve Guadiana qui fait frontière entre les deux pays, ont la particularité d’être reliées par l’unique tyrolienne transfrontalière au monde 🌍.


La tyrolienne transfrontalière Limite Zero : qu’est ce que c’est ?

Cette tyrolienne, qui a été inaugurée en novembre 2013, est à l’heure actuelle, la seule au monde à relier deux pays, l’Espagne 🇪🇸 et le Portugal 🇵🇹.

On la doit à David Jarman, un anglais qui réside en Espagne depuis plusieurs années et qui a eu l’idée d’installer cette structure afin de faire profiter aux visiteurs l’incroyable vue tout en ayant des sensations garanties !



D’une longueur totale de 720 mètres dont 150 au dessus du fleuve, cette tyrolienne permet de relier la rive portugaise en à peine 1 minute, le tout lancé entre 70 et 80 km/h et en changeant de fuseau horaire ! Puisque en effet, entre les deux pays, il y a 1h de décalage.

Et oui, vous avez bien lu, ça décoiffe ! 😜


Informations pratiques

Cette activité est ouverte à toute personne* à partir de 14 ans y compris aux personnes en situation de handicap (sous réserve de l’approbation des équipes et du respect des normes de sécurité).

* Le poids limite est de 110 kg.

La tyrolienne est ouverte généralement entre avril et novembre au prix de 20€ par personne + 5€ la photo souvenir (non obligatoire).

Au total, il faut compter 40 minutes (instructions + préparation + descente).


Mon avis

Pour tout vous avouer, cela faisait quelques années maintenant que j’avais envie de faire cette descente en tyrolienne mais je n’avais jamais sauté le pas, peut-être à cause de mon appréhension 🙄

Finalement, cet été comme j’étais au Portugal, je me suis motivée à tester et je n’ai pas regretté une seule seconde bien au contraire !

Si vous me suivez sur Instagram, vous avez peut-être vu les stories que j’ai faites ce jour-là sinon voici quelques détails sur mon expérience 😁

Pour vous remettre dans le contexte, nous étions du côté portugais (Alcoutim), nous avons donc dû traverser en bateau (1,5€ par personne) avant de nous diriger au bureau qui se trouve sur la petite place du village de Sanlucar de Guadiana.

Là-bas, on a récupéré nos harnais de sécurité puis on a attendu quelques minutes qu’une navette vienne nous chercher pour aller jusqu’à la plateforme de lancement (on dirait que je parle d’une fusée 🚀) qui se trouve sur les hauteurs.

Une fois arrivés, on nous a distribué les poulies nécessaires pour la descente avant de nous expliquer les instructions* de sécurité notamment comment se positionner, garder les mains sur la poulie avec les bras tendus, et une mise en garde sur le bruit du système de freinage à l’arrivée pour ne pas être surpris(e).

*Instructions données dans plusieurs langues dont l’espagnol, le portugais, l’anglais et parfois le français.

Jusque là tout était clair et tout allait bien, mise à part que j’ai commencé à trembler 🙄

Oui parce qu’une fois équipé et sur la plateforme, on se rend compte que ça se précise et il y a une légère montée d’adrénaline !

Avec nous, il y avait deux jeunes espagnols qui se sont lancés en 1er et déjà on était rassuré de voir comment ça se passait. Ensuite ma sœur est partie puis ce fût mon tour.

Jambes et bras tendus, je me suis lancée pour cette minute de pur bonheur ! Le panorama, je confirme, est à couper le souffle. Par contre, il faut avoir l’œil car c’est rapide 😅

Aussi, ce jour-là, comme il y avait un peu de vent, les sensations étaient décuplées ! Par contre, il y a eu, comment dire, un léger inconvénient. Au fur et à mesure de ma descente, j’ai commencé à prendre pas mal de vitesse (Retenez-bien cette information vous comprendrez mieux la suite).

20 mètres environ avant la fin, j’ai pris la pose pour ma photo souvenir (et oui, il fallait bien immortaliser ce moment) avant mon arrivée que je peux qualifier de mémorable 😂



La plateforme d’arrivée est équipée d’un système de freinage pour stopper la descente et permettre au membre de l’équipe d’attraper le harnais de sécurité de la personne qui arrive.

Sauf que moi, rappelez-vous, j’ai pris de la vitesse à cause du vent et je suis arrivée un peu trop vite.

Au lieu de m’arrêter net, je me suis retrouvée à faire une sorte de looping en arrière tout en étant encore harnachée et heureusement 😆

Pourquoi ? Parce que ma prothèse s’est soulevée et était quasiment à l’horizontale au lieu d’être à la verticale, du coup ça a fait contrepoids.

J’ai littéralement fini par être suspendue tel un poisson au bout d’une canne à pêche haha (imaginez-vous la scène). 😅

À gauche, avant le départ, à droite après mon arrivée 😂


Finalement, je vous rassure, plus de peur que de mal, le gars a fini par me récupérer (tout en étant morte de rire) et j’ai pu redescendre tranquillement me remettre de mes émotions !

Le photographe n’en croyait pas ses yeux, en 6 ans, il n’avait jamais vu ça 😄 J’en rigole encore aujourd’hui !

Comme une image vaut mille mots, voici mon arrivée en vidéo !


Crédit musique – Kevin MacLeod – Youtube’s Audio Library

Dans ce genre d’activité ou attraction à sensation forte, vous êtes plutôt de la team « j’adore je crie » 😅 ou de la team « je suis terrifié(e) » 😨 ?


Alors, est-ce que vous seriez prê(e) à tester cette tyrolienne transfrontalière ? En avez-vous déjà fait ? Si oui, où ? Racontez-moi vos expériences ! ☺️

Télécharge gratuitement ton TRAVEL PLANNER

pour organiser tes prochains voyages !

Adresse e-mail non valide
En cliquant, tu acceptes de recevoir le travel planner et la newsletter du blog avec les nouveautés.
Il y aura un lienpour te désinscrire en bas de chaque email.

4 Comments

    • Laura

      haha oui, je recommande l’expérience ! Malgré mon arrivée spectaculaire, je n’ai pas été traumatisée 😅 tu as déjà fait de tyrolienne ou autre comme saut en parachute ou à l’élastique ? 😊

    • Laura

      On est de la même team alors ! 😅 Merci à toi Angélique pour ton commentaire 😘 Je te souhaite d’y aller, c’est un beau pays (je ne vais pas dire le contraire, je suis franco-portugaise). Si jamais un jour tu fais la tyrolienne, j’adorerai avoir ton retour !
      PS : félicitations pour la création de ton blog, j’ai vu tes stories de lancement, je n’ai pas encore lu l’occasion d’aller le voir, je vais y remédier rapidement 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quis, consequat. nec Sed pulvinar accumsan mattis neque. dolor. id felis