Distillery District : un quartier à ne pas manquer à Toronto
Toronto

Distillery District : un quartier à ne pas manquer à Toronto

Toronto est connue pour ses quartiers aussi différents et riches autant les uns que les autres.

Lors de la préparation de mon voyage, je me suis rendu compte que Distillery District était un quartier qu’il fallait visiter.

Situé à l’Est de la ville, non loin du St Lawrence Market, le Distillery District est un lieu classé au patrimoine historique national. Mais pourquoi ?


Distillery District : son origine

Deux immigrants anglais, James Worts et William Gooderham, installés à Toronto, sont à l’origine de la plus importante distillerie de l’Empire Britannique et même du monde pendant un temps.



En 1832, les deux anglais décident de construire un moulin à vent en brique grâce à l’expertise de Worts en tant que meunier. Hélas, 2 ans plus tard après son décès, il laisse Gooderham poursuivre seul.

En 1837, un alambic est ajouté au moulin. Quelques années plus tard, en 1845, le fils de Worts devient partenaire dans l’entreprise suivi du fils de Gooderham en 1856.

En 1861, l’unique bâtiment en calcaire et aussi le plus grand, appelé « Stone Mill & Distillery » ouvre ses portes.

Grâce à ces 5 étages, la capacité de production passe d’un peu plus de 300 milles litres à plus de 7,5 millions par an.


« Stone Mill & Distillery » sur la photo de gauche.


Les autres bâtiments construits entre 1884 et 1891, sont eux, en briques rouges.


Bâtiments en briques rouges au Distillery District à Toronto


Pendant la Première Guerre Mondiale, la distillerie a été mise à disposition du gouvernement britannique et a été utilisée pour la fabrication d’explosif.

En 1927, pendant la prohibition, l’entreprise a été vendue à Harry C. Hatch et avec des associés ils créent Hiram Walker – Gooderham & Worts.

Le dernier whisky a été fabriqué en 1957 avant d’être remplacé par le rhum et d’autres alcools.



En juin 1990, après 158 ans d’activité industrielle, le site de production a définitivement fermé ses portes.

Il a fallu attendre décembre 2001 que le site soit racheté par Cityspace pour faire de ce lieu rempli d’histoire, ce qu’il est devenu aujourd’hui. Un quartier consacré à l’art, la culture, le divertissement et le commerce.


Boutiques installées dans les anciens bâtiments à Distillery District à Toronto


Aujourd’hui, c’est un incontournable pour les habitants de Toronto et les touristes de passage.


Mon avis

J’ai beaucoup aimé découvrir Distillery District. L’ambiance est très sympa et l’architecture est incroyable. Je trouve que c’est vraiment une très bonne idée d’avoir su trouver préserver ce patrimoine historique assez unique.

Le site est plutôt grand, on y retrouve des restaurants, des galeries d’art et des boutiques, le tout, sans qu’il y ait eu de réelle transformation et ainsi garder l’authenticité des bâtiments.



Selon les saisons, il y a différentes animations, un festival de lumière, des festivals de musique, des séances de yoga en famille ou encore un marché de Noël. D’ailleurs, début janvier, il y avait encore quelques décorations.

Aussi, on retrouve dans les ruelles piétonnes, plusieurs installations comme le « Love » ou encore le symbole « Peace & Love ».



Il est également possible de voir des machines et outils utilisés à l’époque où fonctionnait la distillerie Gooderham & Worts.



Si vous êtes de passage à Toronto, Distillery District est un incontournable ! Vous pourrez soit y manger, faire les boutiques, voir les galeries d’art ou tout simplement découvrir le lieu rempli d’Histoire et son architecture victorienne incroyable.

Pour celles et ceux qui connaissent, qu’en avez-vous pensé ? Dites-moi cela en commentaire !

Télécharge gratuitement ton TRAVEL PLANNER

pour organiser tes prochains voyages !

Adresse e-mail non valide
En cliquant, tu acceptes de recevoir le travel planner et la newsletter du blog avec les nouveautés.
Il y aura un lienpour te désinscrire en bas de chaque email.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

neque. ut venenatis, dictum quis ante. commodo Sed risus. dolor. commodo